Article

En pleine période de recrutement, il est intéressant de partager avec les étudiants en recherche de stages nos conseils pour peaufiner leurs candidatures. En effet, parfois quelques détails peuvent se révéler être fatals et vous éloigner du stage de vos rêves ! Vous trouverez dans cet article des conseils pour préparer votre candidature et peut-être trouver votre stage idéal.

Cibler sa recherche de stage

Avant d’entamer ses recherches, il faut faire un petit travail d’introspection afin de bien avoir en tête le but de ce stage. Cela permettra ainsi de mieux cibler les offres de stage en terme de durée, secteur, poste…

Si c’est le néant complet, et que vous ne savez pas encore vers quoi vous diriger, pensez à questionner votre entourage au sujet de leur métier et milieu professionnel. Dans le cas où vous n’aspirez pas à faire partie du même corps de métiers, n’hésitez pas à contacter des alumni de votre école qui occupent des postes équivalents. Cela pourrait vous donner quelques pistes ! Notez que LinkedIn est le réseau social à favoriser pour ce type d’échanges (cf. le paragraphe plus bas). Si cela ne vous a toujours pas éclairé, tournez-vous vers vos passions. Qu’aimez-vous faire pendant votre temps libre ? Quels seraient les métiers, ou secteurs en lien avec vos hobbies ?

 

Maintenant que l’on sait quoi chercher, par où commencer ses recherches ?

Nous avons listé plusieurs sites où vous pourriez trouver de nombreuses offres de stage. Votre école devrait également posséder un portail du type Jobteaser compilant de nombreuses offres.

  • Indeed
  • Welcome to the Jungle
  • Jobteaser
  • LinkedIn
  • Glassdoor

Bien analyser l'offre de stage

Super ! Vous avez trouvé une offre de stage qui semble vous plaire. Maintenant, analysez la, ou du moins lisez la bien en détail. Faire cela vous évitera de vous engager dans un stage peu intéressant. Rompre une convention de stage est toujours délicat, surtout quand la nature du stage pouvait être décelée par une lecture attentive des missions.

Soigner son CV et sa lettre de motivation

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, il est important d’adapter son CV et sa lettre de motivation aux missions décrites dans l’offre de stage. En effet, une lettre de motivation et CV génériques manifestent très peu d’intérêt au yeux du recruteur. Encore pire si le nom d’une autre entreprise figure dans ces documents, une coquille est vite arrivée ! Nous vous conseillons donc de soigner ces documents, il s’agit de la première impression que vous ferez au recruteur. Si vous ne voulez pas que ce soit la dernière, mettez en avant les compétences et les expériences qui vous permettront de mener à bien les missions confiées.

Si vous n’êtes pas un adepte de Photoshop ou InDesign, nous vous recommandons vivement Canva. Cet outil vous permet de créer des visuels de qualité très facilement. De nombreux templates de CV sont disponibles afin de faciliter la création, il n’y a plus qu’à remplir les informations.

Notez qu’un CV se présente presque toujours en une page. S’il y a trop d’informations, cela est peut-être l’indicateur que vous devriez mettre l’accent sur les missions les plus importantes. De plus, décrivez exactement ce que vous avez fait. Il doit pouvoir être en mesure de comprendre ce qui a été réalisé lors des expériences passées.

Si vous choisissez d’ajouter un sous-titre en dessous de votre nom, il est préférable de ne pas noter « Curriculum Vitae ». Les recruteurs savent généralement quel type de document il s’agit d’un coup d’œil, pas besoin de leur rappeler. Vous pouvez cependant utiliser cet espace pour décrire exactement ce que vous cherchez. Par exemple : « Étudiant en L3 en école de commerce à la recherche d’un stage de 3 mois dans le secteur du luxe ».

Vous pouvez vous demandez s’il faut intégrer ou non une photo dans le CV. Quand il est rédigé en français, il n’y a pas de règle absolue, les deux options sont acceptées. Cependant, si vous faites le choix d’en intégrer une, il faut qu’elle vous mette en valeur et qu’elle reste professionnelle. Au contraire, il est préférable de ne pas en mettre quand le CV est rédigé en anglais.

Enfin, ne mentez surtout pas, que ce soit dans le CV, la lettre de motivation ou au cours de l’entretien. Partez du principe que tout ce qui est écrit dans le CV ou la lettre de motivation peut faire l’objet de discussion lors de l’entretien. Cela se sent lorsque le postulant est peu sûr de lui, ne cherchez pas à inventer, vous risquerez de vous retrouver dans une situation délicate.

Ne pas oublier LinkedIn

Comme nous avons pu le mentionner plus haut, LinkedIn est un outil très puissant dans la création d’un réseau professionnel et dans la recherche de stage/emploi. En effet, ce réseau social permet d’entrer facilement en contact avec des recruteurs et des alumni. Ainsi, nous vous conseillons fortement d’entretenir votre réseau et de renseigner un maximum d’informations sur votre profil LinkedIn. Afin de mettre en avant vos compétences, vous pouvez les faire certifier par LinkedIn en passant des tests.

N’hésitez surtout pas à demander à vos ex-employeurs, collègues, ou responsable de stage de vous écrire une recommandation : à compétence égale, une présence ou expertise reconnue sur les réseaux sociaux peut faire la différence.

Si vous avez un profil LinkedIn soigné, il se peut que des recruteurs vous contactent directement. Cela n’est pas toujours évident pour un stagiaire, mais beaucoup plus fréquent pour des postes de CDD ou CDI.

Utiliser le réseau de l'école et de son entourage

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le « piston » sachez que ce n’est pas ce dont on parle ici. En effet faire appel à votre réseau ne vous catapultera pas forcément dans un stage prestigieux sans lever le petit doigt. Dans le cas présent, il s’agit de contacter les anciens étudiants de votre école pour discuter dans un premier temps, peut-être ont-ils des conseils à partager, ou encore transmettre votre CV au service RH. Ils pourront appuyer votre candidature (ou non) mais c’est ensuite à vous de jouer et montrer que votre employeur a tout intérêt de vous recruter.

Préparer l'entretien

Enfin, vous avez passé toutes les étapes précédentes, et vous avez un entretien de planifié. Bravo ! Mais c’est maintenant que tout va se jouer. Il faut que vous soyez prêt pour l’entrevue. Ainsi, pensez à préparer des questions de personnalités classiques comme par exemple :

  • Pouvez-vous vous présenter ?
  • Quels sont vos principales qualités ?
  • Pouvez-vous citer 3 défauts ?

Nous vous conseillons aussi de faire des recherches sur l’entreprise pour laquelle vous postulez : que fait-elle, dans quel secteur évolue-t-elle, qui sont les principaux concurrents, quelques faits importants, des projets en cours ou des nouveautés…

Gardez à l’esprit que chaque question qui vous est posée est une occasion de mettre en avant vos compétences, et confirmer que votre profil est en adéquation avec le poste.

Faire preuve de professionnalisme

Le dernier conseil que nous pouvons vous donner : faites preuve de professionnalisme. Cette qualité sera fortement valorisée lors d’un entretien. Cela peut se manifester pendant l’entretien mais aussi avant.

En effet, présentez-vous à l’heure au rendez-vous, vérifiez votre connexion internet en amont. Il est possible que vous rencontriez un empêchement ou que vous ayez trouvé un autre stage. Dans ce cas prévenez au plus tôt votre interlocuteur. Il sera certainement mieux disposé à planifier un second rendez-vous que si vous vous lui avez fait perdre son temps.

Et finalement, après votre entretien, n’hésitez pas à relancer votre interlocuteur pour suivre l’avancée du processus de recrutement. En effet, il y a de grandes chances qu’il soit occupé. Ce mail ne le dérangera probablement pas et soulignera votre intérêt pour le stage.

Nous vous avons confié quelques clés pour trouver avec succès un beau stage qui vous correspond. N’hésitez pas à contacter ACTINCO si vous avez des questions ou des corrections à apporter à cet article.

Bonne recherches !